George Ezra entouré de ses musiciens.
George Ezra entouré de ses musiciens.

Jeudi 9 juillet, le théâtre antique de Fourvière a accueilli George Ezra. Qui ? George Ezra. Mais si, le jeune British qui chante « My house in Budapest / My hidden treasure chest / Golden grand piano / My beautiful Castillo/ For you / Youuuu / I’d leave it all »… Du haut de ses 22 ans, entouré de musiciens efficaces (mention spéciale au rouquin à la longue barbe), George Ezra, de sa belle voix grave qui tranche avec son physique d’adolescent, a enchaîné les titres de son premier album, « Wanted on voyage ». C’est ce dernier qui l’a fait connaître à travers toute l’Europe, notamment « Blame It On me ». Il a également repris un titre de Bob Dylan ou, plus étonnant, de Macey Grey, « I Try ».

Un concert sympathique, d’autant que celui-ci s’est terminé par une bataille de polochons géante entre le public et les musiciens. Des coussins avaient été distribués au public en début de concert. Le problème, c’est qu’entre le début et la fin du concert, seules 45 minutes se sont écoulées…. Les rockers belges de Balthazar, en première partie, ont, quant à eux, joué plus d’une heure et quart…

Reste que le cadre des Nuits de Fourvière, le théâtre antique, offre toujours une ambiance féerique. Si vous n’en avez pas encore profité, la dernière nuit aura lieu le 31 juillet. Nous, on y retourne le 29. Pour Charlie Winston et The Boken Circle Breakdown Bluegrass Band.