Avec la signature, le 18 octobre 1960 d’un pacte avec la ville de Lyon, le Japon a scellé les liens d’amitié avec la ville de la culture. Chaque année, pour mieux faire découvrir la culture japonaise, les associations du Pays du Soleil levant à Lyon organisent des ateliers. Voici cinq activités à essayer.

1.  Les ateliers de calligraphie : l’art ancestral de la langue

La maîtrise de la culture traditionnelle ainsi que moderne du Japon passe par l’apprentissage de la  langue parlée aussi bien qu’écrite. Mais apprendre le japonais, c’est plus que le parler ou l’écrire. C’est avoir la maîtrise de soi, respecter l’écriture : c’est la calligraphie.

La calligraphie, encore appelée “la voie de l’écriture”, est un art qui remonte à la période des bouddhistes chinois qui ont émigré vers le Japon dès le IVe siècle. Cet art est une partie intégrante de la culture japonaise puisque il transmet sa complexité, sa profondeur et sa richesse. De nombreuses institutions organisent des ateliers d’apprentissage de la calligraphie nippone mais le plus connu à Lyon est l’atelier de l’espace Lyon-Japon dans la rue Bellecombe.

2.  La cuisine japonaise

La cuisine japonaise est plus que jamais populaire s à Lyon. Il existe des dizaines de restaurants japonais dans la ville. Pour un français, cette cuisine est synonyme de poisson cru et mets aux noms étranges. Elle est en fait un vrai symbole culturel, faisant une grande place au respect de la nature et représentant des habitudes alimentaires saines. C’est d’ailleurs la cinquième cuisine du monde à avoir été intégrée sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO.

Pour la plupart d’entre nous,  le plat le plus connu est le sushi, qui peut se déguster au restaurant ou être  livré à domicile par un site comme www.deliveroo.fr. Thon, saumon, riz vinaigré et un peu de wasabi vous enverront pour un voyage gustatif au pays du Soleil Levant.

3. L’Ikebana : l’art des fleurs

Ikebana veut dire : l’art de “faire vivre les fleurs”. Cet art remonte à l’arrivée du bouddhisme dans le pays. En effet, les moines bouddhistes décoraient les temples avec des fleurs. Depuis, l’art des fleurs à évolué à travers les époques jusqu’à nos jours. L’Ikebana permet en quelque sorte de discuter avec les végétaux à travers la conception et l’arrangement des bouquets de fleurs. Les Lyonnais peuvent participer aux ateliers d’Ikebana qu’organise le centre culturel franco-japonais de Lyon.

4. Le manga

A travers les bandes dessinées comme One Piece, Dragon ball, Naruto, Gologo et autres, il faut voir la culture japonaise en action. Le manga est très ancré dans la culture moderne du Japon. C’est une sorte de caricature en plusieurs épisodes qui mettent en exergue l’amitié, le courage, l’obstination et le respect de l’autre. Les plus connus s’inspirent souvent des folklores ou des légendes du pays.

Le concept du manga, créé par Mangaka Tazuka après la Deuxième Guerre Mondiale, n’est plus l’apanage des japonais. Tous ceux qui désirent devenir des mangas ka (dessinateurs de manga) peuvent prendre part aux ateliers de formation du centre franco-japonais par exemple.

5. Le jeu de Go

On retrouve le  jeu de Go dans toutes les  cultures asiatiques. Ce jeu, rendu célèbre en France par le manga Hiraku no Go dans les années 2000, a été importé de la Chine au VIIIe siècle et fut pendant un certain temps un jeu d’état. C’est une sorte de jeu d’échecs qui favorise le développement personnel grâce à sa simplicité et à ses composantes. Vous pouvez vous initier à ce jeu millénaire au Club Go Lyon Shinogi plusieurs fois par semaine.

Ces cinq activités permettent non seulement de comprendre le Japon mais aussi de se développer puisque, le Japon est le pays du Zen qui est une autre forme de développement personnel.