Bar et réception de l'Away Hostel & Coffee Shop
Bar et réception de l’Away Hostel & Coffee Shop

A Lyon, les coffee-shops se multiplient. Mais ça, vous le savez déjà. On en a déjà parlé dans notre excellente sélection des 5 meilleurs cafés pour travailler en WiFi à Lyon. Mais désormais, ce top 5 pourrait compter une nouvelle adresse : l’Away Hostel and Coffee Shop.

Comme son nom l’indique, l’établissement n’est pas un simple café. Au contraire. C’est avant tout un hôtel, une auberge de jeunesse même. A l’intérieur : 120 couchages, des dortoirs (à partir de 23 euros la nuit), mais aussi des chambres doubles avec salle de bain privative (à partir de 75 euros). Mais lorsque l’on habite à Lyon, il n’y a pas grand intérêt à aller y passer une nuit. C’est donc pour profiter du WiFi gratuit que j’ai poussé la porte des lieux. Et autant le dire tout de suite : je n’ai pas été déçu !

Du SLO Living Hostel à l’Away Hostel and Coffee Shop

L’Away Hostel and Coffee Shop a ouvert ses portes en juin 2016, tout près de la station de métro Croix-Paquet (et donc non loin de la Maison Villemanzy que l’on affectionne tant ici). Précisément situé rue Alsace Lorraine, l’établissement a en fait pris la place d’une école de commerce, dans un bel immeuble du 19ème siècle.

Le lieu a été conçu dans le même esprit que le SLO Living Hostel (désigné par Hostelworld comme « meilleure auberge de France » et récompensé par le prix du « meilleur concept hôtelier » aux World Hospitality Awards en 2015), dans le quartier de la Guillotière. Coïncidence ? Bien sûr que non : les deux sont dirigés par les mêmes personnes (Julien Routil, Pierric Soum et Charlotte Bollard) !

Design d’inspiration scandinave, à la fois cosy et épuré (oui, c’est possible) : des murs blancs, beaucoup de bois, l’ambiance est idéale pour se poser et pour travailler. Ici, personne ne pousse à la consommation, les clients de l’auberge de jeunesse / hôtel côtoient les simples visiteurs et l’atmosphère est très cool (et internationale, ce qui ne gâche rien!).

Un lieu idéal pour le déjeuner

Pour autant, c’est avec plaisir que j’ai prolongé ma journée de travail par un déjeuner. Car en plus du café délicatement torréfié (Mokxa mais pas que) et des cookies du matin, l’Away Hostel propose aussi des plats faits maison. Au menu du jour : des lasagnes aux légumes et jambon servies avec salade de jeunes pousses et en dessert, une généreuse part de cheesecake au citron et à la fraise. Avec la boisson, il faut compter 10,50 euros pour un repas complet, un prix imbattable !

Pour la digestion, on peut opter, au choix, pour une sieste dans les gros poufs FatBoy ou pour une partie de baby-foot (aux couleurs de l’OL et de l’ASSE !). Plus studieux, je me suis contenté de rallumer mon ordi pour prolonger ma journée de travail. Pendant ce temps, mes voisins japonais profitaient de la cuisine des lieux pour préparer leur propre repas et un groupe d’anglo-saxons (Anglais et Américains) tentait d’apprendre de nouvelles phrases en français.

A l’Away Hostel, tout est beau, tout est bon. Plus qu’un simple hôtel ou qu’un coffee shop, j’ai découvert ici un véritable lieu de vie et d’échange. Bref, une très belle adresse au pied des Pentes de la Croix Rousse.

Enregistrer

Enregistrer