Flâner au marché de la création, ça n'a pas de prix. Comme les dix bons plans gratuits que nous vous proposons. Crédit photo http://www.justacote.com
Flâner au Marché de la Création, ça n’a pas de prix. Comme les dix bons plans gratuits que nous vous proposons. Crédit photo http://www.justacote.com

Dans un peu moins d’un mois, commencent les festivités de Tout’l’monde dehors, ce festival gratuit qui regroupe plus de 250 activités en tout genre  à faire à Lyon pendant l’été, du 27 juin au 31 août. Concerts, activités sportives, ciné en plein air, théâtre, cirque… Aujourd’hui, nous vous proposons de ne pas attendre ces chouettes rendez-vous, et de tester 10 bons plans dès maintenant. Et gratuitement.

  1. Les Puces du Canal. Retrouvez l’atmosphère unique de la deuxième plus grande brocante de France tous les dimanches matins, de 7 à 15 heures, à Villeurbanne (sortie Villeurbanne Saint-Jean, sur le périphérique). Pas moins de 400 exposants déballent leurs meubles et objets tour à tour luxueux, vintage, ringards, bradés, cérusés, chouchoutés, abîmés… Que vous souhaitiez y faire affaire ou simplement vous balader, cette caverne d’Ali Baba en plein air vaut le détour.

    dégotez l'antiquité qu'il vous faut, chaque dimanche matin, au Puces du Canal ! Crédit photo : Les Puces du Canal
    Dégotez l’antiquité qu’il vous faut, chaque dimanche matin, au Puces du Canal ! Crédit photo : Les Puces du Canal
  2. Le Marché de la Création.  Chaque dimanche matin, de 8 à 13 heures, 150 artistes exposent leurs oeuvres sur les quais de Saône, près du palais de justice, dans le 5e arrondissement. Peintres, sculpteurs, photographes et artisans  accueillent les amateurs d’art, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente (ou presque).
  3. La Demeure du Chaos. On en a déjà parlé ici, mais la Demeure du Chaos, oeuvre d’art à ciel ouvert, est un lieu incroyable. Située sur la paisible commune de Saint-Romain-au Mont-d’Or, à une dizaine de kilomètres de Lyon, cette étrange bâtisse, à mi-chemin entre musée d’art contemporain et représentation de l’Apocalypse, ouvre ses portes au public tous les samedis et dimanches après-midi, ainsi que les après-midi des jours fériés.

    La Demeure du Chaos est un étrange musée d'art contemporain en plein air...
    La Demeure du Chaos est un étrange musée d’art contemporain en plein air…
  4. Les Halles Paul-Bocuse. Le « ventre de Lyon » a beau arborer des prix parfois prohibitifs (les produits vendus, pas l’entrée des halles, sinon, elles n’auraient pas leur place dans cet article !), y déambuler est un vrai plaisir des yeux, du nez, des oreilles… et surtout des papilles. Une soixantaine de stands vous proposent : charcuteries, pâtisseries, produits de la mer, vins et spiritueux, fruits, légumes, spécialités étrangères, etc. Franchement, manger des huîtres à 11 heures du matin avec un petit verre de Bourgogne blanc, c’est incontournable.
  5. Monter en haut du crayon de la Part-Dieu. Si vous n’avez pas peur de passer pour un pauvre, rien ne vous empêche d’entrer dans le hall du Radisson Blu Hotel  (l’établissement de luxe situé dans le crayon de la Part-Dieu), monter au 32e étage et simplement admirer la vue panoramique qu’offre le café le Ciel de Lyon. Libre à vous de prendre une consommation.

    Le Ciel de Lyon vous permet d'admirer les lumières de la ville une fois la nuit tombée. Crédit photo : facebook Ciel de Lyon
    Le Ciel de Lyon vous permet d’admirer les lumières de la ville une fois la nuit tombée.  Crédit photo : Facebook Ciel de Lyon
  6. Assister à un entraînement des filles de l’Olympique Lyonnais. Pourquoi ne pas aller voir les footeuses s’entraîner, elles qui raflent tous les titres depuis plusieurs années (elles viennent de remporter le championnat de France pour la 8e fois consécutive…) ? En principe, les filles s’entraînent sur le terrain n’°8 de la Plaine des Jeux, vers Gerland. Pour trouver les horaires, qui changent chaque semaine, rendez-vous ici.
  7. Déambuler dans les traboules. Les traboules, ces passages couverts entre deux immeubles, spécifiques de la capitale des Gaules,  les Lyonnais connaissent les plus célèbres. Mais saviez-vous qu’on en compte plus de 400, dont 200 dans le quartier du Vieux-Lyon ? Autant dire que vous n’avez pas fini de toutes les explorer…
  8. Visiter une exposition. Oui mais laquelle ? Jusqu’au 20 décembre, les Archives municipales accueillent « Lyon l’italienne », qui raconte l’histoire de l’immigration italienne dans la ville rhodanienne. Un sujet qui devrait concerner plus d’un Lyonnais… A voir du mardi au samedi, de 13 à 18 heures. Fermé du 26 juillet au 26 août et les jours fériés.
  9. Aller au zoo. les Lyonnais ont tendance à l’oublier, mais le zoo du parc de la Tête d’or a la particularité d’être gratuit, et ce n’est pas si courant ! Evitez les dimanches de beau temps, où vous serez soumis aux parents qui hurlent encore plus fort que leurs enfants en poussette, et baladez-vous en semaine, ou en soirée, au milieu des daims, girafes et autres singes. Agréable et reposant.

    Pour voir des zèbres à Lyon, rendez-vous dans la Plaine africaine du parc de la Tête d'Or.
    Pour voir des zèbres à Lyon, rendez-vous dans la Plaine africaine du parc de la Tête d’Or.
  10. Aller à l’opéra de Lyon. Une blague de mauvais goût, dans un article qui fait l’apologie du gratuit et du pas cher  ? Certainement pas. L’amphi de l’opéra propose des pauses déjeuners musicales, de 12h30 à 13h15. Y’a pire entre deux rendez-vous client.

    Envie d'une pause déjeuner musicale et gratuite à l'opéra de Lyon ? C'est possible !
    Envie d’une pause déjeuner musicale et gratuite à l’opéra de Lyon ? C’est possible !